jeudi 9 avril 2015

5. Séverine

Voici s’avancer une femme d’une beauté renversante, correspondant aux canons du temps ; de grands yeux bleus, une bouche pulpeuse, des cheveux volumineux et blonds, un port de tête de cygne, une voix douce envoûtante. Une femme sachant écouter beaucoup et bien, un esprit brillant à l’humour corrosif. Caroline Rémy, Séverine, de son nom de plume, est la fille d’un petit fonctionnaire de la préfecture de police, née en 1855. Première femme journaliste à vivre de sa plume, formée par Jules Vallès, la rumeur veut qu’elle ait fini L’insurgé. Quatre ans plus tard, après l’accident des mines de Saint-Etienne, elle descend dans un puits et inaugure le grand reportage. Ce qu’est la vie de ces gens, je vais vous le dire, à vous tous qui, assis devant le large foyer où flambe la houille, ne savez pas ce que coûte d’efforts chacun de ces éclats de terre carbonisée. Elle lance une souscription pour les familles de mineurs. Peu après, la reporter suit pour Le Journal, la grève des casseuses de sucre de la rue de Flandres, en immersion cette fois-ci.
Refusant dans un premier temps de recevoir Madame Dreyfus qu’elle juge trop bourgeoise, elle rallie le dreyfusisme dès la sortie de l’article J’accuse, d’Emile Zola et suit son procès dans ses Notes d’une frondeuse rédigées sur le vif et publiées dans La Fronde de Marguerite Durand. La flamboyante s’engage dans la lutte pour le vote des femmes, tentant en vain de fédérer les associations suffragistes. Elle est de ceux qui participent à la fondation de la Ligue des droits de l’homme et dénoncent les massacres d’Arménie en 1898.
Multiamoureuse, femme libre, dans ses idées et ses amours, elle meurt en 1929, trois jours avant de fêter ses soixante-quatorze ans, quand Maryse Bastié reçoit la Légion d’Honneur à trente-et-un ans pour les records aériens battus tout au long de l’année, la jeune et brillante Simone de Beauvoir, âgée de vingt-et-un ans, est reçue deuxième à l’agrégation derrière Jean-Paul Sartre.

Je suis Séverine, rien que Séverine, une isolée, une indépendante.




Séverine 1855-1929


Séverine, Pages rouges, Paleo, 2012
Couturiau Paul, Séverine, l’insurgée, Rocher 2001
Douyère-Demeulenaere Christiane, Séverine et Vallès, Le Cri du Peuple, Payot, 2003
Le Garrec Evelyne, Séverine, Vie et combat d’une frondeuse, l’Archipel, 2009
         Maitron J., Cordillot M., Pennetier C., Risacher J., Caudron A., Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français : 1789 – 1939, Ed. ouvrières, 1997
Séverine, photographies, in Paris en images



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.